Imprimer

« CRISES - Fatalité ou opportunité ? »

Publié dans Les AFP ont participé

L’Entente des Églises Protestantes Évangéliques de la CUS  propose au cours du 1er semestre 2015, un cycle de 3 conférences sur le thème général :

crise

« CRISES - Fatalité ou opportunité ? »

Des crises de grande ampleur sur tous les plans.

Un effondrement des systèmes de références.

Entre acceptation résignée et critique stérile, 
comment oser rester source d'espérance ?
 

_______________________________

à l'EPIS, à 20h

7 rue des Frères Eberts à Strasbourg

 Conférence 1 : Vendredi 6 février 2015

Conférence 2 : Vendredi 13 mars 2015

Conférence 3 : Vendredi 29 mai 2015

_______________________________

Conférence 1 : Approche socio-historique

Avec Jean-Pierre Graber, membre du Conseil national helvétique, docteur ès sciences politiques, ancien président de la Conférence des Directeurs des Écoles supérieures de commerce de Suisse.

Conférence 2 : Approche de terrain et actions aujourd’hui

Avec Françoise Caron, présidente des Associations Familiales Protestantes, administratrice de l’Union Nationale des Associations Familiales (UNAF). >> Téléchargez l'affiche

Conférence 3 : Approche biblique et eschatologique

Avec Paul Wells, professeur de Théologie Systématique à la Faculté Jean Calvin, Institut de Théologie Protestante et Évangélique à Aix-en-Provence.

Présentation générale

Notre société traverse aujourd'hui des crises d'une telle ampleur que, désormais, peu d'individus se risquent à envisager une issue favorable ou espèrent que la situation évolue dans le « bon sens ».
Le fait marquant de ces crises est qu'elles touchent tous les domaines de la vie, y compris ceux qui, pendant longtemps, étaient apparus les plus stables. Nous vivons dans un monde d'incertitude, dont les bases sont craquelées et constamment remises en cause.
Par ailleurs, nos sociétés contemporaines semblent frappées par leur incapacité à élaborer, à proposer, voire à imposer à leurs membres (individus, ou groupes) un système de référence (idées, normes, valeurs, idéaux) qui leur permettraient de donner un ensemble de représentations stables et cohérentes, pour s’orienter dans leur existence. Il y a un effondrement de nos croyances collectives et de nos repères dans bien des domaines. Et il manque, surtout, un motif d’espoir pour sortir de ces « crises ».

Quel regard chrétien pouvons-nous apporter sur ce qui se passe aujourd'hui dans notre société ? Est-ce que notre foi est un facteur d’espérance et de propositions ? Ne sommes-nous pas tentés parfois, au repli sur nous-mêmes, dans un fatalisme eschatologique (des temps « de la fin ») ? Comment les chrétiens ont-ils réagit au cours des siècles dans les périodes sombres qu’ils ont traversé ? Quelles sont les perspectives aujourd’hui ?

3 intervenants apportent leur contribution, chacun sous un angle différent, qui nous l’espérons, sera féconde non seulement pour notre réflexion, mais aussi dans notre témoignage dans notre société en crises.