Imprimer

Une websérie pour « parler d’amour et de sexualité » aux 7-11 ans

Publié dans Revue de Presse

Mandatée par les Associations Familiales Protestantes, j’ai répondu à l’invitation des Associations Familiales Catholiques à la présentation en avant-première d’un nouvel outil pour aider les parents à « parler d’amour et de sexualité » à leurs enfants âgés de 7 à 11 ans. Cette présentation a eu lieu le 6 octobre 2015, dans les locaux de l’Union Nationale des Associations Familiales, place St Georges à Paris. Après un accueil chaleureux, la projection de plusieurs courtes vidéos, introduite par des représentants des AFC et du CLER Amour et Famille, les deux concepteurs de la série, a donné lieu à un échange libre sous forme de questions-réponses. La « Saison 2 » à destination des 12-18 ans est en préparation pour l’an prochain, apprend-on avant de se séparer. Je vous livre mon évaluation de la websérie intitulée « Lucas et Léa, le cours de la vie ».

Un outil pertinent

« Epauler les parents dans leur rôle de premiers et principaux éducateurs » comme le rappelle Pascale Morinière, vice-présidente des Associations Familiales Catholiques, c’est bien répondre à un besoin des familles. En effet, peu d’ouvrages aujourd’hui conseillent aux parents quels mots employer et à quel âge aborder le sujet, toujours délicat : il s’agit de trouver l’équilibre entre deux écueils à éviter. D’une part l’absence totale d’échanges sur la sexualité, véritable manquement à la mission éducative parentale qui pousserait les enfants à obtenir des réponses douteuses auprès d’internet et des amis, et d’autre part la peur de choquer, de trop en dire, trop tôt. L’éducation à la vie affective et sexuelle n’est pas l’histoire d’une seule conversation, elle s’effectue par petites touches progressives, au gré des questions des enfants mais aussi en étant attentifs aux événements de la vie familiale qui permettront d’entamer le sujet : une naissance, un mariage, un enfant qui remarque un changement corporel chez lui ou l’un de ses frères et sœurs, la pudeur qu’on leur enseigne, etc…

S’il est nécessaire de parler de sexualité, et notamment des transformations du corps, mieux vaut le faire avant la puberté, précisément avant que l’enfant soit concerné (« on parle d’âge de latence entre 7 et 10 ans, propice à l’échange et à la réflexion » précise Pascale Morinière). La parole des parents étant celle qui sera la mieux reçue dans une relation de confiance et d’amour, il est nécessaire qu’elle soit posée avant celle du professeur des écoles en CM1 ou CM2 , avant celle du copain et ses images choquantes aperçues sur son Smartphone, voire même avant celle des militants associatifs intervenant en collège et lycée, et qui ne manqueront pas de déconnecter l’acte sexuel de ses conséquences affectives, relationnelles et spirituelles.

Un outil moderne

Les sept courts-métrages s’appuient sur les ressorts à l’origine du succès actuel de la  vidéo réalité de type « un gars-une fille » ou « nos chers voisins » : l’objectif ne filme que le jeune couple parental dans son cadre quotidien, le spectateur est donc placé en position d’enfant et ne perçoit que ce qu’il voit et entend de ses parents. Le ton léger et humoristique ainsi que la rapidité des séquences est respecté. Même si la qualité du son et parfois du jeu des acteurs peut être améliorée, l’effet recherché est garanti. Si l’outil est conçu pour être visionné en famille, entre mère et fille ou père et fils, il sera sûrement profitable aux parents de le regarder au préalable, afin de se familiariser avec le vocabulaire et de choisir quel épisode correspondra le mieux à ce que l’enfant vit à un moment précis.

Le choix des mots

A chaque terme scientifique (spermatozoïde, ovule, vagin…) est associé un mot plus poétique (cellule de vie, couloir de vie…) ou enfantin (zizi, zézette…) afin de permettre aux enfants de retenir celui qui leur aura le plus parlé. Certaines expressions ne correspondront peut-être pas à toutes les sensibilités parentales et pourront déboucher sur une discussion avec les enfants.

Les épisodes

Il paraît essentiel de débuter par le premier épisode intitulé « la rencontre » car il pose le discours autour de la sexualité dans la vie de couple, et non comme une fin en soi ou un objectif hédoniste à atteindre ; il ancre la relation amoureuse dans le cadre d’un engagement exclusif et durable entre un homme et une femme, le mariage. La question cruciale du choix du partenaire est abordée avec justesse. Les épisodes 2, 3, 5 et 6 pourront être regardés dans le désordre, au gré des questions et besoins des enfants : ils traitent de la puberté chez la fille et le garçon séparément, de la conception et de la grossesse. Des schémas du corps apparaissent parfois à l’écran pour illustrer le propos. Plusieurs questions des enfants se répètent d’une vidéo à l’autre et obtiennent des réponses complémentaires. L’épisode 4 traite de la construction de l’identité sexuelle, en réaction aux enseignements sur la théorie du genre. Le dernier épisode, quant à lui, transmet un message de prévention aux abus sexuels et aux images choquantes.

Un outil à accueillir à la lumière de la Bible

La websérie sera accueillie avec joie par les familles protestantes, car elle représente un outil informatif précieux, une réponse à un enjeu éducatif sensible, un point de départ à une conversation familiale et une nouvelle occasion de se tourner vers Dieu, dont on peut regretter qu’il n’ait pas été cité: il semble fondamental pour tout parent chrétien de transmettre aux enfants que la vie vient du Créateur, que si l’enfant est né garçon ou fille, c’est ainsi que Dieu l’a voulu car il est précieux à ses yeux. Les transformations du corps à la puberté pourront ainsi être perçues comme faisant partie de ce projet divin de croissance vers la stature d’adulte, adulte qui à son tour fera famille en vivant une relation amoureuse épanouie sous le regard de Dieu, selon Genèse 1 :27-28 et 2 :24 : « Dieu créa les hommes pour qu'ils soient son image, oui, il les créa pour qu'ils soient l'image de Dieu. Il les créa homme et femme. Dieu les bénit en disant: Soyez féconds, multipliez-vous, remplissez la terre, rendez-vous en maîtres. (…) un homme se séparera de son père et de sa mère et s'attachera à sa femme, et les deux ne feront plus qu'un. »

Sandra BLASIAK

Présidente de la Fédération des Associations Familiales Protestantes des Yvelines

Présidente de l’Association Familiale Protestante Maranatha d’Achères

 

« Lucas et Léa, le cours de la vie est une web-série pédagogique de 7 courtes vidéos en accès libre sur internet, destinée aux enfants de 7 à 11 ans et à leurs parents.

Dans l’esprit des « cours en ligne », ces vidéos cherchent à répondre aux questions des enfants sur tous les thèmes qui touchent à la transmission de la vie, à l’amour, à la puberté et à la sexualité. Les parents y trouveront les mots du dialogue et de l’accompagnement de leurs enfants.

Les 7 thèmes sont traités sous forme de vidéos vivantes et humoristiques au sein d’une famille avec Papa, Maman, Léa et Lucas.

1. La rencontre : A partir de la naissance du sentiment amoureux, comment s’approfondit la connaissance mutuelle jusqu’au choix de l’engagement et du mariage.

2. Tu es née fille : La mère explique à sa fille comment est fait son corps sexué et lui décrit les transformations pubertaires qu'elle va connaître.

3. Tu es né garçon : Le père explique à son fils les transformations pubertaires qu'il va connaître au cours de sa croissance pour devenir un homme.

4. L’identité sexuelle : Comment se constitue l’identité sexuée corporelle et comment se construit la personnalité masculine ou féminine.

5. La relation sexuelle et la conception : Qu’est-ce qu’une relation sexuelle et comment permet-elle la conception d’un enfant.

6. La grossesse : Comment se conçoit et se développe une nouvelle vie pendant toute la grossesse, jusqu’à l’accouchement et la naissance du bébé.

7. Mon corps, c’est moi : Une vidéo orientée vers la prévention qui à partir des questions de pudeur et d’intimité prévient contre la pédophilie et la pornographie.

Elles seront en ligne le 15 octobre prochain sur afc-france.org/lucas-lea et sur la chaine Youtube «Lucas et Léa - Web-série éducation affective et sexuelle».

Elles ont été conçues par des éducateurs à la vie, conseillère conjugale et familiale, technicien d’intervention sociale et familiale et médecin des Associations Familiales Catholiques et avec la participation du CLER Amour et Famille. »

Source : afc-france.org

Télécharger le communiqué de presse afc